Et oui comme l'a si bien mon coach Cédric, vous savez le chic type qui m'a entraîné vers un sport que je n'aurais jamais pensé faire, de plus Cédric va ce faire le Marathon des sables 2014.

Voilà un dire qui est bien vrai quand on y réfléchit aprés :

Après un début fracassant, Fil de Fer a fini avec un mollet fracassé.

Trop long, trop vite, trop souvent. Un classique.

Je me suis fait une belle déchirure au mollet et un décollement du tendon juste avant les fêtes de fin d’année.

Photo : résultat des courses a l'échographie aujourd’hui ,belle déchirure au mollet

Béquille le toubib a dit et pas de pied au sol, lol, moi sans posé le pied dur dur.

Donc, un peu dégoûté de ne pouvoir faire les dernières courses qui me tenait en haleine, mais bon il y en a beaucoup d'autre que je me ferai le plaisir de faire, mais avant tout, on réapprend à courir et là ce n'est pas une mince affaire, un plan d'entrainement qui me paraissait irréalisable au début avec mon temps, mais quand on veut on peut.

Chose que je réalise en ce moment, le plus dur est de courir doucement et un certain temps surtout, car quand vous avez pris une habitude il devient très dur de ce réhabituer à réduire sa cadence et surtout son temps de course, mais quand il faut le faire, un bon conseil fait le car autrement vous pouvez être sûr que vous vous blesserez